Gemalto : la sécurité en toute confiance

Gemalto : la sécurité en toute confiance

La première valeur, essentielle, pour le nouveau directeur général du leader mondial de la sécurité numérique, Gemalto est la confiance. Pour Philippe Vallée nommé en septembre dernier, spécialiste des télécoms ayant commencé sa carrière chez Matra avant de rejoindre Gemalto en 1992, l'avenir se conjugue à la mise en place d'une confiance mutuelle au sein d'un monde de plus en plus connecté.

« Ma vision est simple, explique Philippe Vallée. Le monde dans lequel nous vivons est de plus en plus numérique et de plus en plus mobile. Il existe donc un nombre grandissant de points d'entrée en contact entre les entreprises et leurs clients. Les échanges sont de plus en plus nombreux. Gemalto intervient à ce stade afin d’établir cette confiance numérique  auprès de ses clients et de leurs utilisateurs ». 

Gemalto a assis sa réputation sur la carte à puce. Mais le numéro 1 a décidé de se transformer en offrant des services immatériels. 

« Gemalto est une entreprise qui se transforme. Le plan stratégique actuel que nous sommes en train de déployer devrait nous permettre d’atteindre en 2017 un milliard  d’euros de revenus autour de ces solutions logicielles qui viennent interagir avec les produits que nous proposons. Pour pouvoir établir cette confiance numérique, nous avons besoin d’être des deux côtés : en back et front office. Notre acte de transformation c’est-à-dire la conception puis le déploiement de ces solutions logicielles, qui représentent désormais 30% de notre chiffre d’affaires, est un axe de développement majeur à court et moyen termes ».

La carte SIM représente 20% des revenus de Gemalto en 2016. C'est un marché important qui permet de continuer de travailler avec les opérateurs de téléphonie mobile.

« C’est un marché que je trouve intéressant car l'une des opportunités majeures des opérateurs de téléphonie mobile dans les années à venir est de pouvoir de connecter des objets de toute nature. On parle d’une voiture, d’un réfrigérateur, d’un feu rouge, d’un terminal de paiement électronique… Et les nouvelles générations SIM sur lesquelles nous travaillons et que nous appelons eSIM constituent une opportunité très intéressante pour Gemalto. En effet, cela va nous permettre de connecter des milliards d’objets supplémentaires. C’est un secteur qui fait l’objet d’investissements importants dans le but d’accompagner la connectivité de ces nouveaux objets sur les réseaux mobiles ».

Avec un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros en 2015 et des clients dans 180 pays, Gemalto étend sa confiance et son savoir-faire à travers le monde dans le monde bancaire, le e-gouvernement ou encore dans la construction de l'internet des objets.  

« C’est une volonté forte du groupe d’être présent dans un nombre important de pays. Nous avons la chance de travailler sur des secteurs qui sont relativement standardisés et nous participons beaucoup nous-mêmes aux travaux de standardisation. Nous pensons que c’est une clé essentielle pour pouvoir déployer de façon importante des solutions. Nous participons par exemple à la norme ICAO qui est la référence pour les passeports électroniques et également aux normes LTE et 5G pour la téléphonie mobile, et à la norme EMV pour le domaine bancaire ». 

Le client au cœur de la stratégie

« La relation client est essentielle. Elle est au cœur de nos préoccupations. Par exemple, nous avons à cœur de montrer aux clients d’un continent ce que nous avons réalisé avec nos clients sur d’autres continents. Nos références clients prestigieuses sont un atout incontestable pour notre développement international. Donner la parole à nos clients est la meilleure caution et promotion de notre savoir-faire ! 

Mais chaque expérience doit être adaptée aux besoins de chacun de nos clients. Les attentes, les objectifs, et les cultures sont différents d'un continent à un autre, d'un pays à un autre. Ces particularités doivent être prises en compte et respectées pour réussir. Il y a des pays dans lesquels les consommateurs souhaitent avoir des sortes de calculettes qui permettent de générer un mot de passe à usage unique afin d’accéder à leurs comptes à distance par exemple. Dans d’autres pays, les clients vont adopter plus facilement des technologies plus récentes. Chacune des solutions d’authentification doit être adaptée à la perception ou aux attentes de notre client et du consommateur final». 

« Ce qui nous intéresse aussi, c’est notre capacité à faire des ponts entre les différents marchés que nous adressons. Par exemple, nous avons une solution de vérification des identités que nous vendons à nos clients du monde gouvernemental et que nous avons adapté au monde commercial des opérateurs de téléphonie mobile ou des banques. »

Offrir au plus grand nombre une expérience numérique sécurisée et pratique est le leitmotiv de Gemalto. Aujourd’hui ce sont plus de 2 milliards de personnes qui bénéficient des solutions de cette entreprise qui place la confiance au cœur de son métier.  



PrécédentAccueilSuivantPartager