Un musée finlandais protège des œuvres d'art inestimables avec une solution de sécurité March Networks

Un musée finlandais protège des œuvres d'art inestimables avec une solution de sécurité March Networks

copyright / Serlachius Museum Gosta Western Finland

Ainsi équipé, le musée est en mesure d'exercer une vigilance accrue sur les allées et venues des visiteurs et de produire des preuves vidéo irréfutables en cas de tentative de vol.

Installé à Mänttä, à 260 kilomètres au nord d'Helsinki, en Finlande, ce musée ultra-moderne à l'architecture épurée alliant bois et verre a ouvert ses portes au public l'été dernier. Il se compose de trois salles d'exposition, d'un restaurant avec vue panoramique, d'un gigantesque hall et d'une boutique spacieuse. Legs de Gösta Serlachius, industriel de la papeterie et collectionneur d'art, ce bâtiment est adjacent au Manoir Gösta qui fut la résidence privée de M. Serlachius. 

Le système de vidéosurveillance IP de March Networks est conçu pour couvrir le manoir, le nouveau pavillon qui abrite la collection de chefs-d'œuvre finlandais et européens ainsi qu'une coursive aux parois de verre reliant les deux bâtiments. KMV Turvapalvelut Oy, intégrateur en systèmes de sécurité attitré du musée Serlachius, a recommandé une solution de vidéosurveillance March Networks qu'il avait eu l'occasion d'expérimenter et s'est associé à Tele-Projekti Oy, prestataire certifié par March Networks, pour concevoir ce système de pointe, basé sur un serveur. « À l'issue d'une simple démonstration, nous avons pu constater que March Networks était en mesure de nous procurer la fiabilité et la simplicité d'emploi recherchées », déclare Juha Roponen, directeur financier de la Fondation artistique Gösta Serlachius. 

Trente-six caméras MegaPX WDR NanoDome et WDR MiniDome Z de March Networks balayent l'intérieur du Pavillon, recueillant des images extrêmement nettes en journée, lorsque les rayons du soleil traversent la structure vitrée, mais aussi dans la pénombre, la nuit - une caractéristique propre à la plage dynamique étendue de ces modèles. Les vidéos du Manoir Gösta sont tournées par 16 caméras analogiques qui faisaient partie du précédent système de vidéosurveillance du musée, tandis que 28 caméras « Bullet » Infinova série T surveillent le parc de sculptures, le parking et d'autres zones extérieures. Les caméras sont alimentées par plusieurs commutateurs PoE (Power-over-Ethernet). Les images de certaines caméras sont retransmises en direct dans l'espace accueil du musée, et les personnels habilités peuvent visionner des vidéos, en direct ou archivées, sur leur poste de travail au moyen du client March Networks Command, via un navigateur.

« Ce système permet à notre personnel de localiser très précisément nos visiteurs dans le musée et, en cas de vol, de vandalisme ou d'incident autre, de produire à l'appui des éléments probants », conclut Juha Roponen. Les vidéos sont stockées sur une matrice de disques externes dont la capacité d'archivage est d'environ six jours - bien plus qu'il n'en faut pour enquêter sur les événements observés.


PrécédentAccueilSuivantPartager