Un dispositif de sécurité pour les sites et établissements sensibles du ministère de l’Intérieur

Un dispositif de sécurité pour les sites et établissements sensibles du ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur déploie auprès de ses sites et établissements sensibles un nouveau système de sécurité électronique e-T.A.P. (Transmetteur Alarme Police)

Communément appelé « liaison police », ce système permet de relier les sites du ministère (préfectures, bureaux de police…) aux D.D.S.P (Directions Départementales de la Sécurité Publique) afin d’obtenir, en cas d'incident, leur intervention rapide. Pour répondre aux nouveaux enjeux de sécurité, ce dispositif innovant intègre désormais des applications de détection anti-intrusion et de contrôle d’accès physique et logique.

Plus de 2500 sites potentiellement concernés par le dispositif e-T.A.P. d’Onet Sécurité Telem

Tous les sites qui dépendent directement du ministère de l’Intérieur (sites de la police nationale, de l’administration territoriale, services spéciaux, sites administratifs déportés…) sont concernés. Cet ensemble représente plus de 2500 sites pouvant être équipés du système de sécurité électronique e-T.A.P. Le ministère de l’Intérieur en a déjà acquis plus de 900.

La Réception des Alarmes et des Messages des Sites et Etablissements Sensibles (Plate-forme RAMSES Evolution II) est réalisée directement à travers le Réseau Général de Transport (RGT) et le Réseau Interministériel de l’Etat (RIE), sur lesquels sont connectés les boîtiers e-T.A.P. 

D’autres sites ne dépendant pas du ministère de l’Intérieur (ambassades, Pôle Emploi, CPAM…), peuvent également demander la mise en place d’une « liaison police » par le biais d’un réseau informatique fermé (VPN). 

Un dispositif compatible avec la « Carte d’Agent Ministériel » pour une sécurité renforcée

Lancée par le ministère de l’Intérieur en 2011 d’abord sur le périmètre de la gendarmerie, cette carte sera déployée auprès de l’ensemble des personnels du ministère d’ici 3 ans.

Il s’agit d’une carte à puce ultra-sécurisée au format carte de crédit intégrant un code personnalisable. La combinaison du dispositif e-T.A.P. et de la « Carte d’Agent Ministériel » assure la fonction de contrôle d’accès physique et logique. En effet, au moyen de sa carte, l’agent peut accéder aux locaux de son lieu de travail, s’authentifier numériquement sur son poste de travail, accéder à l’ensemble des applications informatiques en fonction de son profil et signer numériquement des documents officiels.

Le déploiement du dispositif e-T.A.P. et de la « Carte d’Agent Ministériel » contribue ainsi au renforcement de la sécurité intérieure.


PrécédentAccueilSuivantPartager