Sécurité optimale au cœur de l'EURO 2016

Sécurité optimale au cœur de l'EURO 2016

Rencontre avec Ziad Khoury, directeur sécurité & sûreté d'Euro 2016 SAS

À moins de 9 mois de l'un des événements sportifs les plus attendus d'Europe, Ziad Khoury revient sur la sécurité au cœur des grands événements sportifs : une priorité pour les organisateurs et l'État, depuis le dépôt de candidature en 2010.

Une collaboration étroite avec l'État

La sécurité est une dimension majeure, que nous avons bien entendu pris en compte et ce dès le départ. Elle restera un sujet de vigilance des organisateurs jusqu'au soir de la finale...

L’État est en charge de la sécurité sur le territoire national. Nous, organisateurs, en sommes responsables dans les sites officiels. Il y a donc une coresponsabilité avec une collaboration très étroite. Un protocole sur la sécurité de l’UEFA EURO 2016 a d’ailleurs été signé le 2 septembre dernier en présence de Monsieur Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, entre l’État et la Fédération française de football lors du premier Comité national de pilotage de la sécurité pour l'EURO 2016. Ce protocole répartit les compétences respectives en matière de sécurisation de l’événement : les stades, les terrains d’entraînement, les hôtels des équipes et de l’UEFA relèvent de la compétence de l’organisateur ; la sécurité aux abords de ces lieux relève de celle de l’État. La coordination est assurée par un groupe de travail national et des COPIL sécurité dans chaque département concerné.

La stratégie de sécurité repose sur une analyse dynamique des risques et une actualisation des menaces mise en commun. La sécurisation des spectateurs et des différentes catégories de professionnels liés à l’EURO (équipes, arbitres, officiels, presse, …) est également prise en compte. La sécurité des “fans zones”, dans lesquelles des retransmissions et animations auront lieu dans les 10 villes hôtes, sera assurée par des agents de sécurité privée recrutés par ces villes. Les forces de l’ordre assureront, quant à elles, la sécurisation à l’extérieur de ces zones. Nous disposons ainsi d'un projet unique de sécurité pour l’ensemble de la manifestation et tout est mis en œuvre pour assurer une sécurité optimale pour cet événement de grande ampleur, qui doit d’abord rester une fête. Mais l'organisation de grands événements devient de plus en plus complexe et exigeante. Il faut rester attentif, et tirer les enseignements de l'organisation d'autres événements similaires.

Des besoins multiples mais proportionnés

L'organisation d'un événement sportif mondial nécessite des moyens précis et bien dimensionnés, avec une capacité d’adaptation. Je pense notamment aux besoins de renseignement, qui impliquent une coopération internationale, la mobilisation des services spécialisés...

En termes technologiques, nous avons effectué un inventaire des capacités disponibles répondant à nos éventuels désidératas : détection d'explosifs, moyens NRBC...dans le cadre des responsabilités respectives de l’organisateur et de l’Etat. Certains dispositifs spécifiques devraient être déployés sur certains matchs.

Le risque terroriste

Le risque terroriste est l'un des risques intégrés depuis l’origine de nos travaux sur le dispositif de sécurité. Il figurait sur la liste des douze risques présentés dans le dossier de candidature. Cette menace est donc prise en compte dans la planification des dispositifs de sécurité sur lesquels tous les acteurs concernés travaillent de concert. Comme je le disais précédemment, notre stratégie de sécurité repose sur une analyse actualisée des risques et donc des moyens et procédures adaptés en conséquence. Le niveau actuel de menace conduit à des ajustements. Mais, c’est l’État qui a le rôle premier, qui va fixer le niveau de vigilance, et nous nous y conformerons.

Vigilance à la fraude

La vente par notre site Internet est le seul canal légal de vente de billetterie au grand public pour l'EURO 2016. De plus, on ne peut acheter plus de quatre billets par match. La vente est enfin nominative. Le nom de l’acheteur figurera sur le ou les billets qu’il a achetés, ce qui permettra ensuite de tracer d’éventuelles utilisations malveillantes. Un effort sera en outre conduit avec les services de l’Etat pour lutter contre la contrefaçon et la vente illicite de billets.

Coopération internationale renforcée

La coopération via nos attachés de sécurité intérieure mais aussi des attachés de sécurité intérieure étrangers en poste en France est un point clé de notre stratégie de sécurité. Les échanges sont importants également entre Etats européens à travers le réseau de points de contact football et contribuent à une meilleure anticipation et préparation.

L'EURO 2016 doit être un événement sportif festif capable de réunir des supporters d’Europe et du monde entier. Cette coopération permet notamment de prévenir le déplacement de supporters qui pourraient poser des problèmes. Des représentants des polices étrangères seront aussi présents lors de l'EURO 2016 dans les stades.

Des agents de sécurité privée au niveau suffisant de qualité et de quantité

La sécurité privée est un acteur important de la sécurité globale de l'EURO 2016. Sur l'ensemble de l'événement, se sera environ 10 000 agents qui devraient être déployés au titre des seuls sites officiels de la compétition. Ce secteur est aussi l'un des plus pourvoyeurs en matière d'emplois de proximité. Dans cette coopération avec le milieu de la sécurité privée, notre défi est double, tant quantitatif que qualitatif. Il nous faut en effet avoir la ressource nécessaire dont le nombre est important. Mais au-delà du chiffre, il y a la qualité des agents qui doivent disposer à la fois d'un savoir-faire précis et d'un savoir-être irréprochable.

Les sociétés consultées plus d'un an avant le début de l'événement, afin d’avoir le temps de se préparer, vont devoir apprendre à travailler ensemble. En charge des missions de surveillance et de contrôle d’accès sur plus d'une centaine de sites, les agents de sécurité privée porteront aussi l'image de l'événement et du pays hôte. Mais ne je suis pas inquiet car la profession s’est mobilisée et que la sécurité privée est en voie de professionnalisation croissante depuis des années sous l’égide du ministère de l’intérieur. Il y a encore des progrès à faire mais tous les acteurs sont motivés. L'envie de réussir est commune.

Globalement, le niveau de sécurité de cet EURO 2016 est élevé. Chaque détail est soigné.

Anticipation, prévention et coordination en sont les maîtres mots. Le risque zéro n'existe pas, mais le système et les moyens mis en œuvre sont robustes.

Notre travail sera une réussite si nous restons dans l'ombre. Seul l'aspect sportif et festif devra briller durant un mois. C'est ainsi que nous pourrons alors mesurer notre efficacité. 


PrécédentAccueilSuivantPartager