Safe & Smart cities, ou un « nouveau » marché de plusieurs milliards de dollars...

Safe & Smart cities, ou un « nouveau » marché de plusieurs milliards de dollars...

Le marché des safe cities devrait atteindre son premier milliard de dollars d'ici 2016. Combiné au concept de la ville intelligente, ces deux segments créent un marché dont la valeur atteindra 5,1 milliards de dollars d'ici 2016.

Une croissance urbaine sûre grâce à des solutions avancées de sécurité urbaine

La population urbaine croît rapidement dans le monde. D’ici à 2025, 2 milliards de personnes vivront en ville. À l’horizon 2050, les citadins représenteront près de 75 % de la population mondiale. Pour concilier sécurité et croissance urbaine, il faut des solutions de sécurité durables.

La mise en application des lois et la sécurité des villes ont évolué de manière significative ces 20 dernières années. Une évolution parallèle au développement des technologies de communication qui se sont améliorées en termes de capture de données, de leur stockage et de leur utilisation à des fins de prise de décisions opérationnelles. « Nous sommes au seuil de la prochaine évolution concernant la ville sécurisée grâce à la 4G LTE qui autorise un transfert plus rapide d'une vaste somme de données tout en continuant les avancées en matière informatique y compris l’analyse du Big Data et les services du Cloud », explique Steven Webb, vice-président Aéronautique, Défense, Sécurité, Frost & Sullivan, l'un des experts que vous pourrez retrouver sur Milipol Paris 2015.

Lors du salon, l'après-midi du mercredi 18 novembre consacrera 4 conférences sur le thème de la sécurité dans la ville.

La ville sûre inclut la vaste majorité des domaines de l'analyse de contenu vidéo, les systèmes de salles de commande et de contrôle, des logiciels de gestion des informations physiques et la vidéosurveillance mobile.

Des villes qui investissent en matière de sécurité, pour des villes plus sûres, mais aussi plus intelligentes. Un rythme des investissements qui varie selon les pays, mais aussi selon les villes d'un même État. Les variables dépendent de la menace ressentie, des budgets disponibles, mais aussi des cycles politiques et électoraux, ou encore l'accès aux technologies innovantes.  

« La mise en disponibilité grandissante des réseaux sans fil 4G en Europe, en Amérique du Nord et dans des pays comme Singapour et le Japon, montre les disparités entre pays face à l'utilisation des technologies de pointe », souligne notre expert, et de poursuivre : « Ce qui est aussi important, c’est l’investissement et la stratégie politique d’un gouvernement en ce qui concerne les technologies de l’information et de la communication (TIC). »

Les coûts de la technologie de l’information baissent sans cesse. Ceci a permis aux forces de l’ordre de collecter, de stocker et de pouvoir accéder à de plus grandes quantités de données. Le traitement analytique des données aide à donner un sens aux données et vient en appui à la prise de décision. « La prochaine évolution technologique sera celle d’une connectivité améliorée qui assure que la bonne information est partagée par la bonne équipe au bon moment. Arriver à une information sur la situation en prenant concomitamment la décision de support en temps réel est le but ultime de nombreux programmes technologiques innovants », ajoute Steven Webb.

La 4G LTE va avoir un grand impact en matière de communication de première réponse, permettant le partage de vidéos, sons et textes plus rapidement. « Reste que la rapidité de mise en place sera ralentie si l'on considère que les agences et entités fonctionnent encore avec les réseaux TETRA existants ou leur équivalents. »

Coordonner efficacement les services d’urgence et les forces de sécurité civile

VivaSecurity est une solution de contrôle et de gestion de crise multi-agences qui permet aux autorités locales de coordonner efficacement les services d’urgence et les forces de sécurité civile pour gérer les interventions de façon rationnelle en cas d’urgence ou de catastrophe. Les citoyens se sentent ainsi plus en sécurité. Depuis sa mise en œuvre, cette approche de la sécurité centrée sur le citoyen a montré sa capacité à réduire la délinquance de façon significative, parfois jusqu’à 35 %. La réunion des services de sécurité et des services de transport de la ville au sein d’un seul et unique environnement de contrôle opérationnel constitue par ailleurs une approche évoluée des questions de sûreté et de sécurité. Le fait d’exploiter les avancées récentes des systèmes de transports publics et de la vidéosurveillance du trafic, ainsi que les systèmes d’informations des voyageurs ou du public, permet d’aborder avec efficacité tous les problèmes de sûreté et de sécurité que pose la gestion des grands événements.

La capacité à tirer parti de la puissance des données grâce à des avancées dans le domaine du data mining est déterminante pour faire bénéficier les citoyens des avantages de la ville intelligente. L’analyse de toutes les données disponibles grâce à l’intégration étroite des systèmes de transport et de sécurité permet aux opérateurs et aux administrateurs de mieux planifier, sur le plan opérationnel et stratégique, le développement futur de la ville. 

Grâce à toutes ces ressources interconnectées à l’échelle de la ville et grâce à l’émergence de technologies de nouvelle génération, Thales propose aujourd’hui des systèmes totalement ouverts et interopérables qui créent un environnement urbain où les citoyens peuvent se déplacer facilement en empruntant les transports publics ou privés, dans des villes où ils se sentent plus en sécurité dans un milieu plus respectueux de l’écologie.

Le palmarès des villes les plus sûres en 2015

Trois villes asiatiques occupent le trio de tête dans le Top 10 des villes les plus sûres en 2015. Selon le rapport The Safe Cities Index 2015 du Economist Intelligence Unit, Tokyo arrive en tête, suivie de Singapour et d'Osaka. Deux villes européennes arrivent à la quatrième et cinquième place : Stockholm et Amsterdam. Deux autres situées en Australie (Sydney et Melbourne) sont respectivement 6e et 9e. Une seule située aux États-Unis – New York – se hisse 10e.

Le rapport a examiné 50 villes et s'est basé sur plus d'une quarantaine d'indicateurs dans quatre thématiques liées à la sécurité : digitale (cybersécurité, vie privée), santé (coût et qualité des services de santé, de l'environnement et de l'air, de l'eau), infrastructures (état des routes, des bâtiments, des ponts, des transports) et celle des personnes (criminalité, violence). Il a ensuite donné à chacune des ces villes quatre notes sur 100 avant d'effectuer un classement général.

Jakarta arrive dernière de la liste. Quant à Londres, elle se hisse à la 18e place et Paris, 23e. En revanche, la capitale française occupe la 5e place dans la catégorie de la sécurité dans le domaine de la santé mais chute dans les trois autres : 24e pour la sécurité aux personnes, 26e pour la sécurité des infrastructures et 32e pour ce qui est de la sécurité digitale.

Massive City Savings

Danish municipality increases security and saves more than one million Euros annually after installing Milestone video software

Milestone Systems open platform IP video management software (VMS) is being used by Aalborg municipality in Denmark to optimize the security levels for property protection. The number of security incidents has dropped tremendously after installing the video system, and the city is now saving more than one million Euros in insurance costs.

The Milestone-based security system together with a proactive approach to the use of surveillance video has reduced the damages to property in Aalborg significantly. In the case of the citizen center called Trekanten, the losses from damage to property have diminished to zero from previously being more than 100,000 Euros a year.

The average response time for the city’s guard service is now down to 10 minutes even though the municipality covers 1,138 square kilometers. The effectiveness of the response has also improved with the central command center being able to use the video feed from the cameras as visual verification to guide first-level responders in security incidents: the operators can determine the severity of the alarm and optimize the response.  

“The Milestone solution has saved us more than a million Euros in insurance costs. And the open platform technology is an important factor for us because it enables rapid rollout, flexible configuration and reduced cost of operation,” says Henrik Svenstrup, Video Management Software Manager, Aalborg Municipality.

The municipality has installed Milestone XProtect Corporate video software with one management server and seven recording servers to handle approximately 300 surveillance cameras. The plan is to double the number of cameras within a year.

“The Milestone open platform technology in XProtect is a great advantage because it enables us to pick and choose from the widest range of cameras, and to select the optimal camera for a given task. The IT-savvy design of XProtect makes it easy for our IT department to integrate the VMS systems into the total IT infrastructure,” says Henrik Svenstrup.

Aalborg Municipality also uses the Milestone Mobile Client that allows access to the central video system via smartphones and tablets. A number of local libraries are unstaffed, so the video system is used to ensure security. Milestone Mobile is used to enable nearby staff to be first responders and resolve smaller incidents. It could be that a visitor to the library inadvertently stayed after closing hours, when the doors are automatically locked. The presence of persons after closing hours will trigger the alarm system. The local staff can then use the Milestone Mobile client to see the camera views from that location and determine the cause of the alarm, and ease the unfortunate late guest off the premises. This would save the central guard service for more serious incidents.

The success of this concept has caused the word to spread to other institutions in Aalborg Municipality. Henrik Svenstrup experiences more and more of them asking for advice on video security. This trend is enforced by the positive experiences of staff at locations using the video to secure the premises.

“In the beginning we experienced a bit of unease. But now the comfort in knowing that we can keep an eye on our staff and respond in the most efficient way depending on the situation, is taken very positively. We are getting more video ambassadors all the time,” says Henrik Svenstrup

 

« Le regard sur la ville intelligente a considérablement évolué. Il n'y a encore pas si longtemps, parler de la sécurité dans la ville intelligente se résumait à compter le nombre de caméras que les municipalités avaient pu implanter dans les rues. Aujourd'hui, la convergence entre les préoccupations économiques, culturelles, sociales, de vie citoyenne et de sécurité est actée. Si les enjeux de sécurité urbaine restent stratégiques, l'approche est désormais différente : il s'agit avant tout de construire des écosystèmes transversaux, associant de multiples acteurs, pour réinventer la ville. À l'heure où de nouveaux modèles économiques émergent, fondés sur le partage et la collaboration, il devient crucial de co-construire, suivant le même modèle participatif et inclusif, la ville de demain », explique le Pr. Carlos Moreno, professeur des universités, spécialiste du contrôle intelligent des systèmes complexes.

D’ici à 30 ans, on parlera de réseaux 5G+ déjà installés. « Le futur nous réserve des réseaux IoT, une plus grande collaboration entre agences et une plus grande transparence vis-à-vis du public. L’usage du cloud augmentera pour les données non sensibles et des contrats de services managés deviendront de plus en plus courants. Il reste qu’il y aura des risques et des incertitudes. La résilience doit être intégrée dans les réseaux des villes et la sécurisation de l’Internet of Things contre les cyberattaques deviendra un domaine d’importance en matière de développement technologique », conclut Steven Webb.


PrécédentAccueilSuivantPartager