Thales crée le consortium Fed4PMR pour booster la radio mobile professionnelle très haut débit

Thales crée le consortium Fed4PMR pour booster la radio mobile professionnelle très haut débit
Thales va booster la radio mobile professionnelle (PMR1) grâce au projet Fed4PMR qui vise à créer le laboratoire des futures radiocommunications sécurisées 4G/LTE très haut débit, répondant aux exigences des forces de sécurité et de secours et permettant le partage sécurisé de photos, vidéos et données.

Le projet ambitionne d’apporter les réponses innovantes pour assurer le succès de la transition des communications uniquement « voix » vers ces systèmes 4G/LTE missions-critiques de nouvelle génération en garantissant la sécurité et la résilience de ces réseaux.

Les radios mobiles professionnelles ont un rôle clé puisqu’elles permettent d’assurer la sécurité des personnes et des biens, en proposant des fonctions spécifiques dites « missions-critiques », notamment des appels de groupe, et une très haute disponibilité dans des situations d’urgence.

Le projet Fed4PMR a pour objectif de définir un système PMR très haut débit fédérateur de bout en bout, depuis les terminaux jusqu’à l’exploitation du réseau. La solution retenue intègre au sein d’une même infrastructure plusieurs types de réseaux d’accès (réseaux dédiés, réseaux mobiles virtuels, réseaux temporaires). Sur ces infrastructures seront déployés les services PMR multimédia (partage en temps-réel de photos et de vidéos, consultation de base de données ou toute autre application métier) prenant en compte les contraintes opérationnelles des utilisateurs et la criticité de leurs missions.

Pour mener à bien ce projet, Thales s’est entouré de 7 PME (Air-Lynx, Archos, Eolane-Douarnenez, Expway, Ibelem, Silicom et Sysoco) et de chercheurs de l’Université de Pierre et Marie Curie, pour développer les briques technologiques essentielles au démonstrateur. Ce dernier sera officiellement présenté au terme de 36 mois de travaux collaboratifs.
En tant que pilote du projet, Thales est en charge de l’intégration des différentes briques technologiques de la solution de façon résiliente et sécurisée, et fournit les services PMR multimédia qui répondent aux besoins des services critiques tels que les appels de groupe ou les services Push-To-Talk. Les PME sélectionnées, pleinement imprégnées dans l’écosystème LTE, conçoivent les technologies sensibles de la solution, à savoir :
  •  Le développement de réseaux dédiés, opérés et déployables ;
  •  La fourniture de services PMR missions-critiques (applications terminaux, applications salle de commandement) et passerelles vers les systèmes existants ;
  •  L’exploitation et l’ingénierie de réseaux, la gestion de flottes ;
  •  Le développement de terminaux durcis.
Afin d’anticiper les évolutions futures, les chercheurs de l’université Pierre et Marie-Curie, quant à eux, contribuent à orienter les études vers des concepts 5G. Puis pour valider les scénarios opérationnels, l’opérateur de téléphonie mobile SFR met à disposition son réseau 4G en complément des réseaux dédiés.

L’ouverture du monde des communications dites missions-critiques à des technologies et solutions issues du grand public comme la 4G/LTE vient bouleverser l’écosystème traditionnel de la radio mobile professionnelle. Elle ambitionne d’offrir une plus grande réactivité pour apporter des réponses pertinentes aux besoins des forces de sécurité et de réduire drastiquement les coûts des matériels et systèmes. Elle fait aussi apparaître de réels challenges technologiques, notamment en termes d’intégration de réseaux, de services multimédia et de composantes de sécurité forte, pour garantir la meilleure disponibilité du réseau et une excellente protection contre l’ensemble des cyber-menaces adressé par le consortium. 
« Le marché des radiocommunications professionnelles vit, avec la technologie 4G/LTE une véritable rupture par comparaison au traditionnel marché TETRA. Les acteurs de demain seront ceux qui sauront fédérer les initiatives des équipementiers télécoms, des opérateurs de téléphonie et des start-up apportant de l’innovation. L’ambition de Thales est de proposer des systèmes de radio mobile professionnelle très haut débit résilients et sécurisés s’appuyant sur cet écosystème. Le soutien du Comité de Filière des Industries de Sécurité a été une aide précieuse pour positionner l’industrie française sur ces enjeux » explique Marc Darmon, Directeur général Adjoint de Thales, systèmes d’information et de communication sécurisés.
 
Le projet Fed4PMR s’inscrit dans le plan de souveraineté Télécom de la Nouvelle France Industrielle. Il est partiellement financé par les autorités françaises, à travers la Banque Publique d’Investissement et les programmes d’Investissement d’Avenir.
POINTS CLEFS : 
Thales a réuni 9 acteurs dont 7 PME pour créer le projet Fed4PMR, le futur réseau de communication 4G/LTE très haut débit des forces d’intervention. 
 D’une durée de 36 mois, le projet Fed4PMR piloté par Thales proposera trois rendez-vous sous la forme de démonstrations opérationnelles. La première est fixée en septembre 2016. 
 Le projet Fed4PMR compte parmi les programmes d’investissement d’avenir labellisé par le comité de filière de l’industrie de sécurité, le COFIS. 

PrécédentAccueilSuivantPartager