Eurosatory 2016 : continuum défense-sécurité, renouvellement & développement international

Eurosatory 2016 : continuum défense-sécurité, renouvellement & développement international

Rencontre avec

le Général (2s) Patrick Colas des Francs, commissaire général du salon Eurosatory &

le Général (2s) Jean-Marc Duquesne, délégué général du Groupement des industries de défense et de sécurité terrestre et aéroterrestre (GICAT)

 

Objectifs & enjeux

Eurosatory 2016 se place sous le thème de l'exhaustivité. D'une part, l'exhaustivité géographique avec des exposants, des visiteurs et des médias du monde entier. Les pré-enregistrements des visiteurs et des journalistes préfigurent déjà une participation en hausse. Chaque édition du salon se voit enrichie par de nouveaux pays représentés. C 'est encore le cas cette année mais nous vous laisserons le découvrir sur place... Le nombre d'exposants est également en augmentation avec une hausse de 30% de sociétés asiatiques. Enfin, le nombre de délégations qui visiteront le salon n’a jamais été aussi élevé !

Nous nous prévalons d'une exhaustivité technologique afin que toutes les lignes de la nomenclature soient représentées et enfin d'une exhaustivité de la filière en faisant de notre salon une plateforme complète d'exposants, du sous-traitant au produit fini.

L'un des autres objectifs d'Eurosatory est de renforcer son rôle primordial, et reconnu, de vitrine de l'industrie mondiale de défense et de sécurité, qu'elle soit française et étrangère, puisque 2/3 des exposants sont internationaux.  Si le salon arrive encore à croitre, édition après édition, c’est grâce à une volonté de répondre au mieux aux besoins et attentes de chaque industriel présent.

Le travail du GICAT est d’optimiser la présence de ses industriels membres en leur faisant bénéficier de nombreux services pour qu’ils n’aient qu’à se concentrer sur leur principal objectif : signer des contrats et développer leurs activités.

L’analyse des exposants actuellement inscrits, confirme la position de numéro un d’Eurosatory dans de nombreux domaines parmi lesquels : les véhicules, la protection, le NRBCe, la balistique, l’optique et l’optronique, etc… Certains domaines connaissent une croissance très forte cette année comme la robotique et la cybersécurité.

 

Le continuum défense-sécurité

Les menaces sont d’autant plus diffuses et prégnantes qu’elles revêtent des formes protéiformes qui nous obligent à repenser la dichotomie défense/sécurité. Cette tendance n’est pas nouvelle mais est particulièrement marquée depuis quelques années. En effet, force est de constater que les problématiques de défense et de sécurité tendent à converger, aussi bien sur le plan opérationnel que technologique. Ceci ce traduit aussi au sein du GICAT puisqu’elle la dimension sécurité est intégrée depuis 2011. Compte-tenu de ce continuum défense-sécurité et de la dualité des technologies mises en oeuvre, notre groupement est pleinement investi sur ce sujet, en complémentarité avec le CICS. Le rôle du GICAT se concentre sur le niveau opérationnel et technologique pour contribuer à l’émergence d’un Base industrielle technologique de sécurité (BITS) française prête à répondre aux besoins des forces de sécurité étatiques et privées, en France et à l’international.

Le périmètre des activités du GICAT doit être à la fois souple pour permettre au groupement de répondre de manière adapté et réactive aux évolutions du contexte sans pour autant s’éloigner du cœur de compétences de ses membres.

 

Sur le plan opérationnel, les forces armées sont amenées à agir dans des opérations de sécurité sur le territoire national, dont l’opération Sentinelle est l’exemple le plus parlant pour nous. Inversement, les forces de sécurité sont confrontées à des menaces et des ennemis qui sont désormais militarisés. 

L'étude des produits exposés lors d'Eurosatory montre un certain équilibre avec 60% des exposants ayant une dominante défense et 40% une dominante sécurité. Mais surtout, de plus en plus de sociétés se consacrent à la fois aux deux domaines illustrant concrètement cette dualité technologique. Cet équilibre défense / sécurité se retrouve également dans les conférences du salon.

 

Face à cette insécurité, les gouvernements s’équipent pour protéger leur population, mais nous voyons aussi des organismes privés de plus en plus nombreux venir sur le marché de la sécurité. Ce besoin qui était déjà celui des grandes compagnies minières et pétrolières travaillant dans des zones difficiles s’étend maintenant aux industries des loisirs, des transports, du commerce, qui ne peuvent continuer leurs activités sans un environnement sécurisé. 

 

L'avenir entre renouvellement et développement international

Un avenir dans lequel nous sommes confiants. Entre chaque salon, le COGES, filiale à 100 % du GICAT, sillonne le monde et est présent sur plus de 38 salons. C'est l'occasion pour toutes nos équipes de rester informé des tendances, de rencontrer de futurs exposants et de futurs visiteurs pour  nos différents salons. C'est l'occasion également de présenter des sociétés françaises à l'international regroupées au sein d'un pavillon France. Ces actions démontrent bien de notre volonté à accompagner et développer les performances de l'équipe France dans le monde. A ce titre, le COGES a développé 3 autres salons sur 3 continents : ShieldAfrica, salon dédié au continent africain qui répond aux besoins en sécurité de l’Afrique pour son développement. La prochaine édition se tiendra du 24 au 26 janvier 2017 à Abidjan – Côte d’Ivoire ; APHS (Asia Pacifique Homeland Security), salon dédié au continent asiatique et qui répond aux besoins de prévention et de gestion des catastrophes naturelles et industrielles ainsi qu’aux problèmes de sécurité et de sûreté liés à ces événements. La prochaine édition se tiendra du 4 au 7 juillet 2017 à Singapour et enfin Expodefensa, salon D&S dédié à l’Amérique Latine et aux Caraïbes, co-organisé par le COGES et CORFERIAS, sous l’autorité du Ministère de la Défense Colombien. La prochaine édition se tiendra du 4 au 6 Décembre 2017 à Bogota – Colombie.

Ce renouvellement et cette adaptation prévalent aussi du côté du GICAT qui doit continuellement se remettre en question et adapter ses actions en fonction de l’environnement institutionnel et industriel pour continuer à être un interlocuteur crédible et influent. Dans ce cadre, le GICAT va prochainement déployer une nouvelle stratégie portant aussi bien sur la promotion et la valorisation de ses membres aux actions de formation, en passant par de nouveaux services pour ses adhérents.

 

Toutes nos actions nous permettent d'atteindre ce niveau d'excellence qui nous est aujourd'hui attribué. Un niveau que nous souhaitons élever au travers d'actions concrètes, simples et efficaces, et que nous nous employons à conserver et à pérenniser à chaque nouvelle édition. 


PrécédentAccueilSuivantPartager