Un salon international de la défense et de la sécurité

Un salon international de la défense et de la sécurité

S’il est initialement dédié à la défense, Eurosatory s’est graduellement ouvert au domaine de la sécurité. Même si les cadres d’emploi sont différenciés entre la défense et la sécurité, il existe néanmoins une véritable continuité technologique entre les produits. La sécurité prend davantage d’importance de par le monde, avec un développement constant de la sécurité intérieure des États mais aussi des entreprises privées.

 

En réponse à l’ensemble du spectre de la menace, qu’elle soit symétrique ou asymétrique (conflit de haute intensité, lutte contre les insurrections), qu’elle concerne la sécurité intérieure (maintien de l’ordre) ou la sécurité civile (anticipation et réaction aux catastrophes), Eurosatory s’impose comme une véritable vitrine des nouveautés technologiques. Le salon voit ainsi progressivement une partie de ses exposants présenter des solutions et des matériels répondant à des besoins de défense et de sécurité, dans une technologie duale. « De surcroît, les armées, française et étrangères, se voyant confier […] des missions de combat mais aussi des missions de sécurité, les acheteurs apprécient de pouvoir considérer, en un même lieu, l’ensemble des matériels et des systèmes qui leur permettent de remplir l’ensemble de leurs missions. Se fondant sur la continuité technologique entre la défense et la sécurité, le salon Eurosatory offre un parfait équilibre entre les deux domaines, multipliant ainsi les opportunités de business pour ses exposants. Nous continuons dans cette voie en 2016 en préparant un salon qui rassemble toute la filière terrestre et aéroterrestre de défense et de sécurité : les grands maîtres d’œuvre, les ensembliers et les sous-traitants des différents niveaux en fournissant à tous les meilleures conditions pour rendre votre participation au salon la plus efficiente possible », confie le général Patrick Colas des Francs, directeur général du COGES.

 

Inter / Les temps forts de l’édition 2016 

La dernière édition Eurosatory 2014 a accueilli 172 délégations officielles du monde entier, (+ 13 % par rapport à 2012), soit 714 VIP de haut niveau parmi lesquels 11 ministres, 26 vice-ministres et secrétaires d’État, 27 chefs d’état-major et 24 directeurs nationaux d’armement. Le salon a 6 018 (18 %) membres des forces armées et 1 634 (5 %) membres des forces de sécurité internationales provenant de 110 pays, parmi lesquels 425 généraux représentent le niveau de décision institutionnel. Une croissance qui s'illustre également chez les visiteurs avec 4,3 % de plus par rapport à 2012 et un taux de visiteurs internationaux supérieur à celui des français. La majorité des zones géographiques est en progression, particulièrement l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Europe, la Russie, mais aussi l’Asie et l’Amérique du Sud.

 

L’édition 2016 saura sans nul doute une nouvelle fois contenter ces visiteurs d’exception, avec plusieurs temps forts, dont l’allocution du ministre de la Défense, les think tanks internationaux et l'espace “Conseil en stratégie” qui permet aux dirigeants des sociétés exposantes de rencontrer des experts en stratégie de développement international, recrutés dans leur zone géographique. Sur la base de rendez-vous planifiés permettant l’analyse des prospects, les cabinets apportent leur expertise et expérience aux exposants.

En 2016, seront proposés des entretiens avec des cabinets implantés notamment en Russie, aux États-Unis, en Inde, en Amérique du Sud, en Asie - Pacifique, en Israël...

 

Réflexion globale et ciblée sur les enjeux de demain : un cycle de conférences complet

Eurosatory, salon à forte valeur ajoutée et aussi le salon des dirigeants. Plus de 50 % des entreprises exposantes sont représentées par leur président ou PDG. Ainsi, plus qu'un simple salon d'exposition, il est un lieu d'échanges internationaux de très haut niveau doté d'un cycle très dynamique de conférences riches et orientées sur les problématiques et les enjeux actuels et futurs en matière de défense et de sécurité.

Parmi elles, la conférence qui réunira autour du chef d'état-major de l'armée de Terre, des chefs d'états-majors étrangers qui aborderont ensemble la coopération internationale contre les nouvelles menaces, mais aussi le forum des opérations aéroterrestres qui explorera plusieurs thématiques technico-opérationnelles autour de l'aérocombat, du combat de contact et de l'interopérabilité des forces terrestres et des forces de sécurité intérieure et civile. Le forum COMDEF 2016 reviendra, lui, sur les perspectives nationales, regroupements régionaux ou sécurité collective, ou encore la réforme du contrôle des exportations et le programme, le financement et la vision future de l'Agence européenne de défense.

Mêlant opérationnels, industriels, médias, experts et hautes autorités, les conférences aborderont la doctrine, les choix technologiques et le retour sur expérience des dernières opérations conduites par les forces armées, sans oublier les questions économiques avec notamment le 12e symposium ECCO (European club for contertrade and offset – association internationale regroupant à ce jour plus de 70 membres de 16 nationalités différentes), qui portera sur les offsets en Inde, et les transferts de technologies... Un sujet très certainement enclin à débat compte tenu de la généralisation des pratiques par certains pays européens qui prennent quelques libertés à ce sujet, et d'un positionnement de la France qui mérite d'être réexaminé face à cette pratique défavorisant nos entreprises nationales... 

Plusieurs briefings régionaux aborderont pour l'Amérique du Sud les révisions à la baisse et les effets de la récession sur les dépenses militaires américaines, pour l'Europe, le thème retenu est celui de l'optimisme avec 2016 : clôture de cinq années de coupes budgétaires. Quant à la région Asie, les conférences reviendront sur ce marché porteur, force motrice des dépenses mondiales de défense.

Les menaces non conventionnelles aborderont l'angle du NRBC avec les nouvelles générations de solutions de détection ou encore les véhicules sans pilote dans la défense civile NRBC.

 

Enfin, des conférences particulières aborderont le domaine de la géopolitique, de la sécurité des sociétés françaises à l'étranger ; ou encore les projets RAPID de la DGA pour les PME et la perspective des conflits sur les vingt années à venir...

 

Des conférences menées par les exposants auront également lieu pendant le salon ainsi que des conférences “Do business with”, un outil à la disposition des grands maîtres d'œuvre leur permettant de mettre en avant leur stratégie industrielle et leurs politiques achat et normes. S'adressant ainsi à un public de sous-traitants, ces conférences, suivies de rendez-vous d'affaires, offrent l'opportunité de découvrir de nouveaux fournisseurs potentiels et d'élargir son réseau...  

Le rendez-vous business défense et sécurité

Eurosatory place le business au cœur de sa dynamique en offrant de nombreux services dans les domaines de la défense et de la sécurité terrestres et aéroterrestres. Avec 70 % de PME exposantes en 2014, Eurosatory propose de véritables leviers de business et d'opportunités de se développer à l'international.

En 2014, 3 068 rendez-vous demandés ont attiré 349 sociétés de 34 pays. Organisés sur le salon, ils permettent aux industriels de trouver de nouveaux partenaires et fournisseurs. Associé à la CCIP, le réseau Enterprise Europe Network (EEN) aide gratuitement les PME à identifier le maximum d'opportunités de business dans et au-delà de l'Union européenne. Ces rendez-vous de 45 minutes sont préparés en amont du salon grâce à une plateforme opérationnelle. Ce module gratuit, accessible par le catalogue en ligne, a été créé pour faciliter les échanges entre exposants et visiteurs. En amont du salon, les visiteurs peuvent ainsi entrer en contact avec les exposants ayant souscrit à ce service.  

 

13 Conseils en stratégie

Sur la base de rendez-vous planifiés, ils apportent une expertise en matière de développement et  d'exportation à l'international dans des secteurs géographiques stratégiques : États-Unis, Amérique centrale et latine, Moyen-Orient, Europe, Inde, Russie, Kazakhstan et Maghreb. Cette année, Eurosatory propose les services d'un conseiller en financement à l'export et d'un conseiller en assurance risque politique des contrats de défense.

 

UGS Show

L'UGS Show représente la composante d'Eurosatory 2016 pour toute la filière des drones et engins sans pilote multi-milieux, destinés aux secteurs de la défense, de la sécurité et aux usages civils. Ce rendez-vous, dédié au business, réunira tous les plus grands acteurs du secteur et permettra la présentation de nombreux produits. Actuellement, 80 % du marché des drones et des systèmes autonomes est constitué par des applications défense et sécurité. Les applications civiles sont de plus en plus diversifiées et répondent à de nombreux besoins (agriculture, inspection, sécurité des infrastructures, sécurité civile, environnement, ...).

La dualité des systèmes permet de les utiliser aussi bien dans des applications défense et sécurité que dans des usages civils et permet des synergies fortes au niveau industriel.

UGS Show propose une approche transversale permettant à l'ensemble des acteurs de la filière de se rencontrer et de développer network et business.

4th CyberDef-CyberSec Forum

Le thème de la cyberdéfense et de la cybersécurité sera évidemment un sujet majeur avec notamment le séminaire “CyberDef-CyberSec” qui évoquera de nombreuses problématiques de protection et d’opérations défensives et offensives dans les domaines sécurité et défense. Cette 4e édition du forum CyberDef-CyberSec rassemblera la plus large communauté mondiale de l’industrie de la cyberdéfense et de la cybersécurité, parmi les 55 000 visiteurs professionnels d’Eurosatory. Le forum consiste en un programme de conférences de deux jours et demi, un espace d’exposition au cœur d’Eurosatory et d’un CyberTalk Stage pour les démonstrations techniques et présentations commerciales. L'objectif est de permettre aux exposants et partenaires d’identifier de nouvelles opportunités d’affaires dans l’industrie de la défense et de la sécurité.

 

Espaces incontournables, pôles technologiques & grandes tendances

 

2 grands espaces incontournables 

Espace Ministère de la Défense

Organisée autour de trois stands, la présence du ministère de la Défense témoigne de la réalité d’une menace globale pouvant concerner le territoire national. Le stand principal de plus de 2 200 m² présente les différentes composantes d’un groupement tactique interarmes (GTIA), la force SCORPION. Les principaux matériels de ce GTIA sont présentés autour de démonstrations immersives qui présentent leurs capacités opérationnelles et leurs performances technologiques. Le GRIFFON et le JAGUAR, futurs matériels majeurs des GTIA, illustrent leurs performances dans une animation holographique grand format. Au travers d’une mise en scène opérationnelle, le LECLERC rénové et le VBCI, décisifs dans la conquête d’objectifs tactiques, sont engagés pour répondre à tout le spectre de menaces. Ils sont soutenus par l’ALAT qui apporte la puissance de feu du TIGRE ainsi que la capacité de manœuvre inédite du NH90. À 40 km des combats, le CAESAR délivre la totalité de ses effets au profit de cette force, tandis que la mission de défense aérienne intégrée est prise en charge par le SAMP/T, le CMD3D et les radars GM200 et 400. Enfin, les moyens de cyberdéfense et de renseignement apportent une part décisive au succès de cette opération interarmées. Cette même force, dans une configuration adaptée, contribue à la protection du territoire national, dans laquelle le soutien de l’homme joue également un rôle de premier plan. 

Sur cet espace, la DGA présente un pôle “innovation recherche” consacré aux équipements et innovations qui servent la capacité opérationnelle des armées tout en valorisant les PME qui œuvrent pour la défense. 

 

Autre facteur clef de la performance en opération, la préparation opérationnelle est particulièrement mise en valeur par un stand de 250 m² dédié à la simulation de défense. En effet, la mise en œuvre des matériels de nouvelle génération nécessite du personnel régulièrement formé et entraîné à la maîtrise des procédures de combat et des systèmes d’armes. S’affranchissant des contraintes du terrain, la simulation permet cet entraînement réaliste en garnison. Chaque fonction opérationnelle s’appuie sur un système complet de simulation : SPARTACUS, SOULT, SIMFAC, SEMBA, SECDEB, SC1… Une démonstration de simulation distribuée intègre l’ensemble de ces composantes dans la logique du combat collaboratif. 

 

Sans soutien pétrolier performant, il n’y a pas d’action militaire envisageable. Aussi, le Service des essences des armées vous présente, sur 600 m², les matériels qu’il utilise au quotidien sur tous les théâtres d’opérations. Acteur autonome, il gère, transporte, stocke et distribue la ressource au plus près des forces, sur le territoire national comme en OPEX. Il contribue ainsi à la capacité stratégique d’entrer en premier de la France.

 

Espace du ministère de l’Intérieur

La participation du ministère de l’Intérieur au salon Eurosatory 2016, avec la présence de la police nationale, de la gendarmerie nationale, de la sécurité civile et des pompiers de Paris, témoigne de sa détermination à répondre aux enjeux actuels de sécurité et de défense.

Le ministère de l’Intérieur est au cœur de l’État et dans les territoires, pour répondre au plus près aux attentes des citoyens. Son organisation, ses moyens humains et matériels lui permettent de garantir un service public de proximité en matière de sécurité des personnes et des biens ainsi que de gestion de crises. Au quotidien, les services de police et de gendarmerie luttent contre la délinquance et la criminalité. Lors de situations extrêmes, des unités d’intervention spécialisée telles que le RAID et le GIGN interviennent en toutes circonstances pour mettre fin aux menaces.

Le ministère est également organisé pour faire face aux risques technologiques ou aux catastrophes naturelles : au niveau national, en s’appuyant sur les moyens nationaux et au niveau départemental, sur les services départementaux d’incendie et de secours.

Les savoir-faire du ministère de l’Intérieur intéressent les pays étrangers. Ainsi, son rayonnement va bien au-delà des frontières et concerne tant la coopération administrative que les échanges en matière de police ou de gendarmerie et de sécurité civile.

Pour cette édition 2016 du salon Eurosatory, le ministère présentera de nouveaux véhicules, tels que le Titus du RAID et le Sherpa du GIGN. De nouveaux équipements seront également exposés, notamment quatre nouveautés issues du laboratoire de la gendarmerie nationale ainsi que les nouveaux équipements de la BAC (Brigade anti-criminalité) et des PSIG-sabre (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale).

 

Présentant une offre quasi exhaustive de produits et solutions éprouvés, dans toutes les catégories habituelles de matériels de défense et de sécurité, Eurosatory sera le rendez-vous des grandes tendances et des dernières innovations avec des centaines de nouveautés dévoilées en exclusivité.

Les sociétés exposantes positionnées sur des niches technologiques sont regroupées au sein des pôles technologiques, reflets des grandes tendances 2016.

Discrétion oblige et honneurs réservés au salon, tout ne sera pas aujourd'hui dévoilé, mais voici dans ce dossier spécial quelques-unes des tendances et des grands thèmes  qui rythmeront cette édition 2016.  

 

  • Enjeux, défis et perspectives au sein de la défense
  • Protection des infrastructures et installations sensibles
  • Drones & robotique au service de la sécurité et de la défense
  • Risques naturels, sécurité des populations & gestion de crise
  • Risques nucléaires et radiologiques

 


PrécédentAccueilSuivantPartager