S’unir est un début, rester ensemble un progrès et travailler de concert une réussite.

S’unir est un début, rester ensemble un progrès et travailler de concert une réussite.

Rencontre avec Laurent DEFOSSEZ, Directeur d'Omios International, en charge de la promotion à l’international et plus spécifiquement sur le continent africain des intérêts économiques et commerciaux de PME, TPE et Start-up françaises du secteur de la sûreté, de la sécurité et de la défense.

 

Nous représentons aujourd’hui la force de frappe des entreprises qui ont compris que leur croissance passait notamment par l’international mais qui aujourd'hui, n'ayant pas atteint une masse critique, ne peuvent consacrer un service dédié à cette démarche orientée export. Loin de se résigner à perdre des marchés, nous avons décidé, en créant Omios International il y a 3 ans d'unir des entreprises en vue de favoriser leur développement au travers d'une approche simplifiée et pragmatique qui n'a qu'un seul objectif : positionner nos pépites françaises pour répondre aux besoins des autorités et donneurs d'ordres africains.

 

Expertise et outil opérationnel

Notre démarche s'appuie sur une expertise acquise depuis de nombreuses années, la connaissance des marchés et des acteurs, et une identification des besoins claire et précise du futur client. Elle s'incarne dans des actions de terrain. Loin des études macro-économiques complexes et soporifiques, Omios livre des actions concrètes pour que la demande africaine rencontre l'offre française, en toute transparence et avec des résultats.

 

Nous accompagnons ainsi depuis plusieurs années des sociétés dont les activités et les expertises complémentaires se rattachent à l’ingénierie sécuritaire dans les thématiques suivantes : armement, équipements, électronique, textile, embarcations, véhicules, protection, dispositifs anti-intrusion et défense de bâtiments.

Véritable outil opérationnel de terrain, Omios intervient aux côtés de ces entreprises membres pour leur permettre de démarrer, de développer et de structurer dans la durée leurs activités en Afrique dans les meilleures conditions. Grâce à notre structure qui se veut à taille humaine, nous garantissons un accompagnement personnalisé de qualité et une opportunité de développement de partenariats avec les autres sociétés de l'entente sur de futurs projets.

Notre démarche repose sur le principe de mutualisation des moyens et des ressources pour positionner les sociétés dans les différents pays où nous intervenons : le Mali, le Sénégal, la République de Côte d'Ivoire, le Burkina Faso et le Cameroun.


Porter une offre compétitive avec détermination

Faire connaître et promouvoir les sociétés de l'entente, piloter des études mercatiques, identifier les besoins et placer des produits et technologies éprouvées, de qualité apportant une réponse conforme et adaptée à la problématique du client. La  négociation, la conciliation et la médiation, sont autant de services couverts par nos soins, tout comme la construction d'un réseau porteur ou l'accompagnement de nos membres dans les procédures commerciales. Ce sont les objectifs que nous poursuivons avec détermination et persévérance. Ce sont deux qualités essentielles pour opérer sur le marché de l'export. Par ailleurs nous assurons le maintien en condition opérationnelle (MCO) et l'entretien des matériels et produits ou encore assurer la mise en œuvre opérationnelle des produits (M2OP) autour de l'organisation et de la coordination des actions locales (formations produits).

 

Aller dans un pays, comprendre et identifier les menaces et donc les besoins potentiels, identifier les acteurs clefs et provoquer la rencontre pour présenter l'offre française, sans effet de lobbying ou de pression politique n'est pas chose facile. C'est un parcours du combattant qui demande de la patience et du temps. Nous travaillons aujourd'hui sur des projets qui devraient se concrétiser d'ici 3 ans. Nous récoltons aujourd'hui les fruits commerciaux de démarches initiées en 2013-2014. Ce crédit qui nous est aujourd'hui accordé est un gage de notre légitimité et de notre efficacité. C'est une ouverture vers de nouveaux projets pour nos entreprises.

 

Une concurrence agressive

Mais là encore, pas question de s'endormir sur nos lauriers. La concurrence est rude, agressive. L Les pays d’Afrique francophone n’attendent plus après leur partenaire historique, la France. Les pays sont en recherche de compétitivité, de flexibilité, d'adaptation et de simplification. Ils recherchent aujourd'hui des produits et matériels dédiés aux actions et missions « de terrain » à la fois robustes, utilisables facilement et rapidement, à moindre coût. Parallèlement, ils ont besoins d'outils connectés et de haute technologie dans le cadre d'applications précises. La concurrence venue d'Asie a bien assimilé les attentes des africains. Récemment les Chinois et les Coréens ont remporté un nouveau marché d'équipement des forces armées. Il faut donc être vigilent, à l'écoute et en veille, pour ne pas se laisser distancer. Il faut être pragmatique et réactif quant à notre positionnement et sur ce que nous devons faire évoluer afin de rester dans la course. Il en est de même dans nos démarches et obligations administratives qui sont irrémédiablement un frein au développement commercial de nos entreprises. C'est un métier qui exige énergie et investissement, humilité et capacité d'adaptation. La pression est grande mais le goût du challenge est plus fort.

 

Les perspectives sont réelles et les opportunités concrètes. Nous souhaitons à ce titre intégrer de nouveaux secteurs à notre offre actuelle pour mieux répondre aux besoins émergents de nos clients africains à savoir : le contrôle d'accès, les véhicules de transport de fonds, le big data et les technologies et produits de protection de l'information et enfin les drones.

Il nous appartient de saisir ces opportunités ! Au sein d'Omios, la stratégie est porteuse. Le cap est fixé. Nous sommes prêts.


PrécédentAccueilSuivantPartager