Sécurité et interopérabilité pour l’ensemble des objets connectés

Sécurité et interopérabilité pour l’ensemble des objets connectés

 

Matooma, la start’ up tricolore qui révolutionne le système, le marché et l’approche…

Quand Frédéric Salles, co-fondateur de Matooma, a présenté aux banques en 2012 son service IoT incluant une carte SIM multi-opérateurs, la Matoocard, en expliquant qu’elle allait devenir incontournable, peu l’ont cru. Trois ans plus tard, Matooma compte plus de 30 salariés, des bureaux à Montpellier, Paris et New-York, réalise plus de 3,4 millions de chiffre d’affaires et signe plus de 10 nouveaux clients par semaine. Avec la multiplication des objets connectés, des défis de taille s’imposent. Comment garantir la sécurité des données ? Comment harmoniser la gestion de tous ces différents objets connectés ? Matooma s’est penchée sur ces problématiques et a développé une solution unique garantissant sécurité et interopérabilité pour l’ensemble des objets connectés.

Matooma lance MatooWan, le premier réseau mondial multi-connectivité de l’IoT permettant aux objets de communiquer entre eux et ce en toute sécurité.

Des « populations » d’objets connectés hétérogènes   

Les objets connectés sont présents aussi bien dans le quotidien du grand public que dans celui des professionnels et comme les prévisions en attestent, leur nombre avoisinera les 80 milliards en 2020[1].

Cette abondance va de pair avec une grande variété de système de connexion qui complexifie leur gestion. L’ensemble de ces objets forme ainsi des « populations », c’est-à-dire des groupes hétérogènes ayant un langage propre (basse fréquence, 2G, 3G, 4G, satellite, etc.). Selon les objets à connecter, de plus en plus de professionnels se servent des différents types de réseaux disponibles (chacun ayant des usages différents).

Afin d’agréger ces nombreux réseaux et d’harmoniser la gestion de l’ensemble des objets connectés, les équipes de Matooma ont développé le premier réseau « multi-connectivité » mondial des objets connectés : MatooWan (contraction de Matooma et Wide Area Network). Une révolution sur le marché de l’Internet des Objets qui permettra de connecter et de gérer l’ensemble des réseaux.

[1] Etude réalisée par l’Idate

MatooWan, l’unique réseau pour faire communiquer tous les objets entre eux

MatooWan, permet à tous les objets de communiquer tout en garantissant sécurité, interopérabilité, télégestion et protection des données !

Au lieu de transmettre les informations via internet, elles passent dans le réseau sécurisé MatooWan, de l’objet jusqu’au serveur du client. Ainsi, Matooma reste neutre dans la gestion des données qui ne seront pas exploitées et assure la transmission d’informations sécurisées et maitrisées de bout en bout.

L’interopérabilité est également au cœur de ce réseau. Les objets, quel que soit leur langage, peuvent à présent échanger ensemble, une révolution sur un marché devenant de plus en plus complexe.

Enfin, MatooWan simplifie la prise en main des objets, facilitant ainsi le dépannage à distance et permettant un gain de productivité.

Un réseau plébiscité par les opérateurs et très attendu par les entreprises

Pour mettre en place cette solution et l’étendre au niveau international, Matooma s’est associée à de grands opérateurs mondiaux. KPN, leader néerlandais des télécommunications au rayonnement international, fait partie des partenaires aux mêmes titres qu’Orange, SFR et Sierra Wireless. D’autres contrats avec des opérateurs internationaux sont en cours de concrétisation.

« Nous sommes fiers de travailler avec Matooma sur le réseau Matoowan, solution globale pour les professionnels de l'IOT» déclare Erik Peeters, Directeur Général de KPN IOT. « Ceci illustre parfaitement la confiance que KPN porte à Matooma qui était à la recherche d’un partenaire flexible, fiable, capable de comprendre ses problématiques business et susceptible de l’accompagner dans son développement national et international »

Par ailleurs, une dizaine d’entreprises ont d’ores et déjà souhaité tester l’efficacité du réseau MatooWan, avant sa commercialisation officielle début 2016. Patrick Tavaris, président de MoveWORK, référent français sur le marché de l’activité connectée, explique pourquoi il fait confiance à MatooWan et en quoi ce réseau lui est indispensable. "Nous collectons et traitons plus d'1 million de données chaque jour, soit plus de 45000 activités supervisées aux 4 coins de l'Europe quotidiennement. Nos enjeux futurs résident dans notre capacité à maîtriser les technologies de transport de ces données qui se multiplient (Réseaux Télécom mobile et bas-débit). MatooWan est en ce sens une innovation majeure qui va nous permettre d’étendre nos offres avec une plus grande diversité de données et une sécurité renforcée, sans devoir s’occuper de leurs transports. »

PrécédentAccueilSuivantPartager