Édito

Édito

2015. Nous sommes dans une guerre ouverte et invisible...

Comme la blessure invisible de nos soldats revenus du front qui rend fou, le terrorisme se dissimule, reste sous-jacent, tourmente... C'est un mal pernicieux qui vous ronge et rend fou ! Le terrorisme depuis toujours, et plus encore celui perpétré par Daesh qui se perd dans les détournements d'une religion qu'il ne connaît pas... se veut le reflet de cette blessure invisible...

L'État islamique a lancé cette guerre ouverte : une guerre contre l'humanité. Et il n'a pas choisi le plus facile des adversaires !

 Dans une guerre, il faut un ennemi : nous l'avons identifié, cerné, touché...

 

Dans une guerre, il faut des moyens.  

Des moyens financiers... ou ce mal qui nous ronge depuis des années « manque de moyens, réduction des effectifs, gel ou suppression des budgets... » et qui n'en est plus un ! Le président de la République l'a dit, « le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité » pour justifier un surcroît de dépenses au profit de la sécurité et de la défense. Eût-il fallu un tel drame pour comprendre et assumer qu'une nation a besoin d'un outil de sécurité et défense fort pour faire dignement partie des décideurs de ce monde. 

Des moyens et des compétences... Des compétences humaines dont nous disposons et qui ne demandent qu'à être valorisées. 

Des moyens technologiques... qui se combinent aux compétences humaines pour opérer ensemble vers l'efficience ! Nous les avons à disposition grâce à des grands groupes leaders mondiaux dont nous n'utilisons même pas certaines des technologies de pointe, et des PME leaders qui s’exportent plus qu'elles ne vendent en France et en Europe ! Il ne s'agit pas aujourd'hui de surfer sur une vague malsaine, mais de prouver leurs forces, leur utilité et leur efficience pour vaincre le terrorisme.

Des moyens de pression... C'est l'unité, l'unité nationale, l'unité européenne, l'unité mondiale, l'unité de l'humanité ! À nous de faire en sorte que cette valeur soit portée, consolidée et ne s'évapore pas...

Une guerre, c'est aussi et enfin un but et des objectifs. Celui de sécuriser un monde où l'enjeu sera de continuer perpétuellement à le protéger, évoluer face aux menaces en transition permanente, en étant à la pointe de la technologie, en ayant des professionnels et des opérateurs de haut niveau, une politique en phase avec son époque... mais aussi en ayant des citoyens et des Hommes éduqués, porteurs de valeurs essentielles et fondamentales, pour qu'à notre devise que nous portons avec fierté, Liberté, Égalité, Fraternité, se joigne un contexte de paix porté et vécu avec plénitude par nos enfants !

 


PrécédentAccueilSuivantPartager