MasterCard ouvre les portes de son laboratoire de sécurité numérique à ses clients

MasterCard ouvre les portes de son laboratoire de sécurité numérique à ses clients

Du standard EMV à la protection des paiements par la biométrie : tester les dernières innovations en matière de sécurité.

MasterCard a ouvert les portes de son centre de sécurité numérique à ses clients, dans l’objectif de générer de nouvelles collaborations sur des problématiques clés et continuer à réaliser des paiements en toute sérénité. Situé en Angleterre, le MasterCard DigiSec Lab se concentre sur la réalisation proactive de tests qui portent sur les menaces visant le paiement numérique sous toutes ses formes, et ce en coordination avec les agences de sécurité du gouvernement et d'éminents universitaires.

Une brève vidéo portant sur DigiSec est disponible en cliquant sur ce lien

"Le MasterCard DigiSec Lab est le résultat d’efforts conjoints pour optimiser l’innovation produit et les investissements dans la sécurité" déclare Ajay Bhalla, responsable des Solutions de Sécurité chez MasterCard. "Alors que les paiements n'ont jamais été aussi sécurisés, les malfaiteurs n'ont jamais été aussi doués. Nous ouvrons les portes de notre centre dans le cadre de notre démarche en faveur du partage d’idées, de solutions et de bonnes pratiques pour assurer un niveau de sécurité maxima."

Qu'il s'agisse de tester les dernières nouveautés relatives à la technologie EMV des cartes à puce, du paiement mobile ou de l'authentification par la biométrie, l'équipe MasterCard DigiSec Lab déconstruit la technologie pour identifier les opportunités permettant de la renforcer et continuer à protéger les consommateurs, les marchands et les institutions financières de la fraude.

Chaque jour, leur mission principale consiste à détecter les menaces potentielles et les problèmes dont la majorité de la population n'a même pas connaissance. Pour les aider dans cette tâche, les équipes ont, à leur disposition des lasers habituellement utilisés en astronomie et des machines à rayons X pour, entre autres, analyser les gadgets utilisés par les hackers.

L’accélération du rythme d’évolution de la technologie ainsi que le nouveau profil du consommateur connecté nécessitent une plus grande collaboration et un meilleur partage des connaissances. Le mandat élargi de ce laboratoire sera d’aider à résoudre conjointement les problèmes liés à la fraude et au risque en activant ses outils, sa vision unique sur un large réseau, et son savoir-faire technique.

Le MasterCard DigiSec Lab travaille en étroite collaboration avec les autres unités - dont l'Information Sécurité, les Paiements Emergents et le Mastercard Labs - pour proposer une approche multicouches et résoudre les risques et problèmes relatifs à la sécurité là où ils peuvent apparaître.


PrécédentAccueilSuivantPartager