Risques nucléaires et radiologiques : solutions intégrées et innovantes

Risques nucléaires et radiologiques : solutions intégrées et innovantes

La prévention, la détection, la protection et la décontamination NRBCe font partie des besoins indispensables aux forces armées et à la protection civile dans leur lutte contre le terrorisme et les conséquences des catastrophes naturelles et industrielles.

Le domaine NRBCe couvre un large spectre de demandes d’équipements, de produits et de systèmes adaptés aux besoins d’institutions publiques et privées.

91 sociétés exposantes ont déclaré proposer une solution dédiée NRBCe en 2014. Fort de ce chiffre, et au regard de la demande mondiale croissante dans le domaine, Eurosatory 2016 est la plateforme conçue pour proposer vos solutions et innovations technologiques à destination des responsables des armées, des responsables de la sécurité civile et industrielle, des forces de sécurité et des unités spécialisées.

 

Entreprise française qui développe, fabrique et commercialise des solutions intégrées et innovantes, IMS propose des solutions de radioprotection et de mesures de rayonnements dans le cadre des risques Nucléaires et Radiologiques via des équipements miniaturisés intégrant des interfaces électroniques, et des protocoles de communication non propriétaires garantissant la pérennité fonctionnelle du système déjà existant.

 

Jeune pépite créée en septembre 2011 à la suite d’un transfert de technologie du CEA LIST Centre de Saclay, IMS est le reflet de ces PME à taille humaine qui portent l'innovation en matière de haute technologie sur le sol français. « Les instruments conçus et fabriqués par IMS sont des sondes Gamma à base de Geiger-Müller et des spectromètres à base de cristaux Nal et BGO ou CZT. Ces solutions communicantes miniatures de détection et d’identification à distance de matières radioactives et nucléaires répondent aux normes internationales en vigueur, sont faciles d'utilisation par du personnel non-expert et permettent un gain de temps considérable de mise en œuvre. L'interopérabilité est au cœur du système. Nos innovations sont donc adaptables sur des systèmes déjà en place. » indique Patrick Bignon, directeur commercial.

 

Une stratégie au service des situations d'analyse et de gestion des risques

IMS propose des solutions technologiques pérennes et innovantes associées aux problématiques de la radioprotection (équipes médicales, chercheurs ou primo-intervenants), de la sûreté nucléaire, mais aussi de la sécurité intérieure, de la gestion des déchets, du démantèlement des sites. Les solutions de détection de rayonnements X et Gamma, connectées directement par le réseau de données au poste de supervision de la centrale sont aujourd'hui déployées en capacité d'analyse dans les centrales nucléaires. « Toujours dans un cadre d'engagement relevant de l'analyse nous  avons réalisé, en matière de sécurité intérieure, le déploiement de sondes au sein d’un réseau de transport en commun. Ce réseau expérimente ainsi nos solutions complètes sur une station test et envisage d’intégrer ces dispositifs à d’autres stations.

Ces premières mises en oeuvre inciteront-elles les pouvoirs publics à fixer un cadre réglementaire imposant aux gestionnaires de réseau de transport en commun, mais aussi dans les lieux de rassemblement comme les stades,  les salles de concert  à s’équiper en moyens de protection contre les menaces non seulement nucléaire et radiologique mais aussi chimiques, bactériologiques ou explosifs  ? Nul ne le sait mais de prochains et déplorables événements pourraient hâter les processus de mise en œuvre » souligne Bernard Leibovici, président de l’entreprise.

 

La mobilité au cœur de l'innovation

Les réseaux mobiles de capteurs connectés et communicants déployables rapidement par les équipes d’intervention et de sécurité peuvent également être utilisés pour effectuer une levée de doute en temps réel. En situation de crise, la solution permet notamment d'identifier les dangers avant exposition du personnel d’intervention. « Les pompiers vont, lors d'un accident par exemple, déployer la solution qui se présente sous la forme d'une petite valise communicant par radiofréquence sur un périmètre de 5 km. Aucune expertise particulière n'est nécessaire à ce stade. Les personnes qui analysent les données relevées par les capteurs NR seront elles au poste de commandement ou de gestion de crise, en zone saine. » explique Patrick Bignon « ce matériel d'intervention sur zones à risques est déployable en moins de 15 minutes. »

 

Electronique embarquée sur drones et robots

Les instruments IMS, très légers, représentent un intérêt croissant en matière d'équipements de drones et de robots. « Les organismes doivent s'adapter pour contrecarrer les nouvelles menaces. La demande de véhicules télé-pilotés équipés est en très nette augmentation. » ajoute Patrick Bignon.

Sur ce marché en expansion, la réflexion se porte sur une année. « Nous sommes sur des temps courts » ajoute Patrick Bignon et de poursuivre « nous travaillons d'ores et déjà avec des sociétés comme ECA Robotics, Nexter Robotics, Aeraccess ou encore Tecdron. Notre solution SGP équipe actuellement des drones pour effectuer des mesures radiologiques déportées en démantèlement (mesures indoors). Nos solutions SGP et MGS sont déjà intégrées sur un robot multi-capteurs conçu pour des interventions NRBCe (e.g. incidents radiologiques ou bombes sales) ».

Les capteurs IMS permettent également la mesure non-experte du débit de dose en temps réel et en mouvement sur le pilote. La solution SGP de la PME est aujourd'hui placée sur un drone pour permettre une intervention rapide en cas d’accidents NRBCe... « Être une PME de petite taille est un avantage contrairement à ce que l'on pourrait penser. La flexibilité, la souplesse, notre réactivité et nos capacités d'adaptation sont un plus pour nos clients. Le chemin parcouru est déjà important mais il y a encore bien des défis à relever. Une équipe de challengers est essentielle. » ajoute Patrick Bignon.

 

Ambitieuse et impliquée, IMS s'investit sur le territoire français aux côtés du CoFIS et du CICS dans les actions portées par la filière de sécurité nationale. « Nous nous rapprochons de la filière nationale de sécurité qui monte en puissance et qui peut nous ouvrir les accès au marché étatique français. Faire partie de la filière c'est aussi un label de crédibilité pour notre entreprise, notre  structure et notre offre. »

IMS ne cache pas ses ambitions à l'export et sa volonté d'axer son développement futur sur le marché Européen « Nous travaillons avec les polices de certains pays. Nous sommes également en contact avec des pays comme la Chine, le Yemen et l'Afrique du Sud » tout en précisant bien son implication d'abord très forte sur le sol français « Nous avons gagné nos lettres de noblesse avec le transfert de technologie du CEA. Nous devons les consolider avec des projets porteurs, des mises en œuvres opérationnelles et efficaces auprès de clients français renommés pour peser ensuite sur le marché européen et mondial. » conclut Bernard Leibovici, président d'IMS.

 

 


PrécédentAccueilSuivantPartager